Pas déçu du voyage !

Nous revoilà, on a pleins de choses à vous montrer et à vous raconter ! Reprenons notre voyage là où nous vous avions quitté, chez nos copains, à Gympie.

 

Route de Gympie à Airlie Beach

 

Enfin, ce lundi 29 mai, nous avons repris la suite de notre voyage. Première journée, régler deux trois détails en ville à Gympie, puis monter jusqu’à Rockhampton. Le lendemain, nous sommes monté jusqu’à Mackay (la ville que nous avions fuit devant le cyclone). Nous y restons une journée et demi, dans le même camping où nous avions fais la connaissance d’Arthur et Fanny. Première étape après Mackay, Cape Hillsborough ! C’est un tout petit national parc situé à seulement 40 min de Mackay. C ‘est
surtout connu pour observer les kangourous sur la plage. Nous arrivons en milieu d’après-midi au camping du national parc. Un endroit trop cool ! L’emplacement donne directement sur la plage. Nous nous baladons le long de la mer, attendons le coucher du soleil allongé sur le sable. Pas de kangourous, c’est normalement le matin qu’ils viennent sur la plage. La nuit tombée, Julien prépare un feu et le repas. Bref, une journée simple, au calme, près de la mer et dans la nature, une journée qui fait du bien !

Airlie Beach et la plus belle plage d’Australie, les WhitSundays

 

 

Le lendemain, nous prenons la route pour Airlie Beach et plus précisément les Whitsundays ! Airlie Beach c’est une ville balnéaire, avec plages, palmiers, shopping d’été. Dommage, le temps n’y ai pas. Sur internet, l’eau est turquoise, paradisiaque, grand ciel bleu sans nuage. Nous c’est très couvert, gris, l’eau couleur mercure.
Aussitôt, nous allons faire valider nos tickets pour le bateau. Nous avons réservé deux jour et deux nuit sur un grand voilier, qui nous fait visiter les Whitesundays. Au programme, du snorkelling, des activitées nautiques. Le lendemain, nous arrivons au port à 13h45 pour embarquer. Pour résumer ces deux jours, du bon et du pas bon !

Le pas bon c’est juste la forme du voyage : 32 passagers (beaucoup trop !!), tous entre 18 et 21 ans (carrément trop jeunes) et intéressé plus par cuver le vin le plus dégueulasse de la terre sur du Justin Bieber ou du Taylor Swift. Bref, même s’ils étaient pour la plupart sympathique, on était pas du tout du tout dans le même délire ! Le grand voilier, n’a jamais déployé une voile, donc pas de navigation c’est dommage.

Le bon, un staff très bien, gentil, pro, attentif et agréable (toujours plus jeune que nous ). L’itinéraire du bateau super également. Tout est très bien organisé, répartition des activités etc…La nourriture, super bonne ! On est au petit soin sur ce voilier, tout est à bord, on ne manque de rien. Nous avons sauté dans l’eau du bateau (ils ont un plongeoir genre planche de pirate). Snorkelling, coraux et poissons, un énorme toboggan gonflable, paddle. Visite des Whitsundays.

Bref, le voyage est assurément très bien, c’est juste qu’on aurait du prendre un autre type de voyage plus pour notre age, mais à n’en pas douter, à 20 ans j’aurais entièrement kiffer (sauf le Justin Bieber et Taylor Swift ça c’est juste pas négociable)!

Pour la visite des Whitsundays, nous avons tout d’abord marché jusqu’au point de vue, qui domine la baie. Puis nous avons eu droit à 1h sur la plage Whitehaven beach, THE plage ! C’est le sable le plus blanc et le plus pure au monde ! Seule la NASA peut se procurer de ce sable. Il est aussi utilisé dans les télescopes de la NASA pour les satellites C’est LA plage d’Australie, malheureusement pour nous, l’hiver c’est moins joli, et surtout il y avait toujours des conséquences du cyclone. Malgré les deux mois après le passage du cyclone, les Whitsundays sont toujours en rémission.

 

 

Une fois rentré au port, nous étions épuisé ! Épuisés car peu dormi (trop de bruit), de la houle (ça secoue quand même). Bref, on a décidé de se faire plaisir ! Nous avons pris une nuit un peu luxe en Airbnb, une maison avec piscine et vue sur la baie d’Airlie beach. On à fait péter un confit de canard, et dormi dans un super lit (oui c’est rare !). Le lendemain, nous nous rendons à l’aéroport de la ville. Nous avons réservé un vol au dessus de la barrière de corail. Pendant le trajet on est un peu frustré, il fait pas très beau, beaucoup de nuages, peu de ciel bleu, un soleil timide, et au loin en mer…ça à l’air pire. Finalement c’est tout heureux que la compagnie nous annonce l’annulation du vol pour cause de mauvais temps. Pas de problème, on re-décale ! Cette compagnie est génial, deux fois que nous pouvons reporter notre vol, et nous pouvons toujours modifier la date 24h en avance au cas où ! Nous reprenons la voiture, direction Bowen. Bowen s’avère décevant, en même temps, sans soleil ça donne rien. On repart, pour arriver à Townsville.

 

Townsville et Magnetic Island

 

Townsville, c’est enfin le Queensland ! Du soleil, des palmiers, l’eau turquoise (ou presque). La ville en elle-même est grande, facile à conduire. Le premier jour, nous allons visiter un peu le centre ville, marcher tout le long de la plage puis voir le coucher de soleil à Castle Hill (une mini montagne en plein coeur de la ville). Une journée bien remplie.

Le lendemain, nous partons pour Magnetic Island, l’île juste en face de Townsville. Il faut 20 min au ferry pour y aller, rapide et peu cher. Magnetic Island, ça va être « l’île » ! On en a prit plein les yeux et pleins les pieds. Des plages magnifique, paradisiaques et quasi déserte ! Pour y accéder, des sentier un peu tortueux, et des efforts. Une nature luxuriante, des palmiers, de beaux arbres bien vert, des genres de mimosa, des roches énormes ! Bref le paradis pour nous.

 

Une grande partie de la journée nous enchaînons marche et plage. Trente minutes de marches pour 30 minutes de plage. On se baigne, on plonge regarder les coraux et poissons. L’après-midi, nous marchons sur un sentier qui mène à d’anciens forts de la seconde guerre mondiale, qui bien sur se situe en hauteur. Un point de vue sur l’île exceptionnelle.
Cette marche est surtout connue pour ces koalas ! Hé oui, on peut les observer directement dans leur milieu naturel. Nous en verrons deux, dont un tout petit bébé koala, et ça c’est trooooop mignon !!

Vers 16h, nous sommes épuisé, nous avons marché environs 10km, dans les rochers, les montées et les descentes, l’île est très pentue ! Nous reprenons le ferry, toujours émerveillé par tout ce que nous avons vu. Sur, au retour, nous y reviendrons pour profiter des plages que nous avons préférées.

Cairns et ses alentours

 

De Townsville, nous avons du directement monté à Cairns. Entre ces deux villes, il y a beaucoup de choses à voir, mais nous les ferons au retour. Dans deux jours nous allons plonger en mer, directe dans la barrière de corail, l’étape incontournable de tout voyage en Australie. Nous arrivons donc le samedi en soirée, à 20 km avant Cairns. Le lendemain, nous visitons le centre ville, pas grand chose à voir ! Une seule chose retient notre attention, un marché ! Un grand marché de légumes et de fruits ! Après de nombreux achats en produits frais, nous mangeons dans une des nombreuses petites échoppes du marché ! Repas vietnamiens, très bon, on a hâte de partir en Asie. Le reste de la journée, on le passe dans un camping à glander.

 

Kuranda

Petit détour à Kuranda, une petite ville, mais très touristique. Elle est enfouie au milieu d’une des plus belles et des plus vieilles forêts d’Australie. Pour y accéder, nous y allons avec des œufs ! C’est une idée génial, car nous pouvons observer la foret du dessus, et c’est très impressionnant ! De grands et très hauts arbres, des fougères géantes, une diversité d’arbres et de plantes incroyables, et par chance, des papillons Ulysse qui virevoltent au dessus des arbres. Bref, c’est beau ! Deux fois, nous nous arrêtons à des stations, pour se balader dans la foret, et observer une grande cascade (malheureusement quasi à sec car ce n’est pas la saison des pluie). Enfin, arrivé au village, nous faisons une rapide visite, mais c’est bien trop touristique. Le retour, nous prenons un train. Il traverse la forêt, passe devant une grande chute d’eau. Honnêtement, peu d’intérêt à le prendre.

20 000 lieux sous les mers

Le lendemain, c’est le jour J. Rendez-vous à 7h15 du matin au port, puis à 8h, nous prenons la mer. Sur le bateau, on nous propose des viennoiseries et des fruits frais, on nous explique le déroulement de la journée, la plongée sous-marine etc… A 9h, nous arrivons au premier spot de plongée. Nous avons le choix, plongée ou snorkelling. On part d’abord juste armé de masques et de palmes, on saute dans l’eau et… Première chose que l’on voit, je dirais plutôt qui nous attend…un gros barracuda. Honnêtement, ça fou les boules ! Il reste impassible, les yeux fixés sur vous, la gueule entre-ouverte pleines de dents. On l’observe, mais on s’y frotte pas!

Plus loin, enfin la barrière de corail se dévoile. Bien sur, ce n’est pas comme dans Némo, une explosion de couleur et de biodiversité. Les couleurs sont atténuées par la couleur de l’eau (comme un filtre bleu sur une photographie), beaucoup de coraux sont blancs, ou détruits. C’est un mélange de cimetières en pleins jardins. Tout n’est qu’une succession de différents coraux, durs, mous, colorés, puis de coraux morts, blancs, cassés. Malgré ça, bien sur c’est beau, ça fait rêver. On est tout curieux de toute cette nouveauté ! Sur ce spot, après le snorkelling, nous allons faire la plongée en bouteille, une grande première pour nous ! C’était très cool, la sensation d’apesanteur, de respirer traaanquillement sous l’eau est agréable. Seul bémol, ici ce n’est pas assez profond pour réellement avoir besoin de bouteilles. Pendant cette journée, nous allons enchaîner plongée en bouteille, et snorkelling (masque et tuba), sur deux spots différents géographiquement.

Le deuxième, c’est notre préféré, c’est paradisiaque ! L’eau est bleu turquoise, clair, le sable d’un blanc pur !
Posés sur le sable, des morceaux de récifs éparpillés, avec coraux et poissons ! Nous sommes à l’aise dans l’eau, on y est depuis des heures !

La fatigue commence à se faire ressentir assez vite, tellement de nage, de plongeons en canard, d’apnée, d’oreilles bouchées puis débouchées ! Vers 15h c’est l’heure de rentrer. Le bateau file à pleine puissance vers Cairns. Une fois arrivé au van, nous prenons la route pour Palm Cove, une très belle plage au dessus de Cairns. Le lendemain, nous arrivons à Port Douglas, une ville balnéaire. Certes, c’est joli, touristique, rempli de petites boutiques branché, mais la plage en soi n’est pas paradisiaque. Port Douglas, c’est la limite de notre voyage, au dessus de Cairns, il n’y avait plus de LPG pour le van. Nous aurions pu faire réparer l’essence pour finir cette partie du Queensland, mais selon certains de nos amis, les forêts plus au Nord sont identiques à celle de Cairns. Nous décidons de ne pas poursuivre, et redescendre vers Cairns.

Finalement, c’est la route du retour que nous entamons. Premier arrêt, les Mossman Gorges. Un endroit très beau, dans la forêt tropicale. Rivières, cascades, bassins d’eau, gros arbres, lianes, racines, papillons bleu turquoise etc…

Le lendemain, nous allons dans un zoo spécialisé dans les crocodiles. Une journée de flanerie animalière, avec en bonus, une photo-méga-cher-et-touristique de Caroline portant un koalas dans les bras.

Puis nous enchaînons des gorges puis les Joséphines Falls. Encore des forets et des cascades, on s’y baigne cette fois. L’eau est froide, mais on s’y habitue très vite. Sur la route, nous avons récolté différentes feuilles d’arbres. La diversité des plantes dans ces forets est sans limites !

Le lendemain, tôt, nous avons visité Millaa Millaa, un circuit de 20 km avec trois cascades le long de cette route. Nous nous sommes baigné dans la troisième. Toujours frais à l’entrée, mais que du bonheur et une sensation de bien être à la sortie !

Puis nous sommes arrivé en milieu d’après midi au Paronella Parc. C’est un parc ouvert aux visiteurs de jour comme nuit. Construit dans les années 30 par un Catalan venu faire fortune en Australie. Une expérience vraiment cool, visite de jour, de
nuit plus camping sur place !

Le lendemain, direction Etty Beach ! Sur cette plage, le matin, nous pouvons observer des Casoars sauvages se balader tranquillement sur la plage. En effet, nous en avons vu un, il se baladait surtout dans le camping, à côté des campeurs, près des tables, des voitures. Nous l’avons suivit pendant une vingtaine de minutes, du camping à la plage, et même autour de Rambo ! La classe ! Sur la plage, un groupe d’Australien pêchaient au filet, nous sommes allé voir. Dans leurs filets, des petits poissons de tout genre, une raie, des crabes. Nous sommes resté avec eux une heure. Vers 11h30, nous sommes reparti.

Direction les Murrays falls ! Une rivière surplombé d’une cascade, en plein national parc. On s’y amuse beaucoup, on peut plonger, faire  » tarzan ». Nous y passons la nuit.

Le lendemain midi, nous partons pour les Wallamans Falls, les plus hautes chutes du Queensland ! On y passe la nuit aussi. Puis le lendemain nous terminons cette partie du Queensland avec les Jourama Falls, peux impressionnantes car c’est la saison sèche, pas d’eau !

Il ne nous reste finalement qu’une seule étape, l’avion ! Nous avançons la date du vol. Le 21 Juin, nous arrivons à Airlie Beach, à 10h30 du matin. A 11h30, nous montons à bord de l’avion, nous sommes excité, on à hâte ! Nous ne seront pas déçu ! C’était MA-GNI-FI-QUE !! Une heure de beauté absolu, de couleurs vives, de reliefs et de formes. Nous avons commencé par survoler les Whitsundays, Whitehaven beach, puis enfin la barrière. Pas de mots pour décrire une vue pareille, juste que c’était trop beau ! On vous laisse en juger par vous même avec les photos !

Retour aux bases

Directement après l’avion, nous avons repris la route, roulé sans s’arrêter, vers Mackay. Le lendemain nous arrivons à Gympie, chez les copains. Nous sommes resté avec eux le weekend, puis le lundi nous sommes reparti pour la maison, 8 Young Street Safety Beach à Woolgoolga. Quelle joie de savoir que Vilay, Saori et Misato soient revenu à Woolgoolga ! Seul Saori vit dans la maison. Nous avons donc fait la surprise lundi soir, et nous nous sommes réinstallé dans la maison comme avant ! Nous sommes très contents d’être de retour. C’est ainsi qu’a prit fin le road trip du Queensland, qui à duré bien plus longtemps que prévu, avec son lots de surprises, de rencontres, de découvertes, d’aventures !

Maintenant, il ne nous reste que deux mois et demi sur le sol Australien. Nous préparons la suite, le voyage en Asie. Entre temps, Terry (notre fermier) nous a déjà réembauché pour les journées de travail à venir, nous nous sommes réinscrit chez Costa (un peu à contre-coeur) et avons débuté également dans une autre ferme.

Bref, nous allons surement passé ces deux derniers mois là ou finalement tout à commencé, à Woolgoolga, dans les champs et surtout entouré des gens que l’on aime, avant de s’envoler vers l’Asie et l’Indonésie.

Kénavo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.