Home » Voyage » Océanie » Australie » Roadtrip » Les bonnes choses ont toujours une fin

Les bonnes choses ont toujours une fin

Nous revoilà, et cette fois au programme nos dernières semaines à Woolgoolga, avant le grand départ.

Tout d’abord impossible de passer outre notre premier Noël au soleil. En guise de sapin, un palmier, entouré d’une multitude de cadeaux, un repas des plus Français( merci Marie-Thérèse) avec foie gras, cuisses de canard (arrosé de Gigondas et notre ami Château Paul Mas – 20$ soit environ 12€ – qui accompagne Julien durant ses soirées ainsi qu’un Malbec Argentin), fromage et dessert.
Super moment passé en compagnie de Célian et Aurianne, avant de rejoindre nos autres collègues au lac, pour une nuit sans fin. Le réveil fut assez difficile, les parents de Caro ont pu s’en rendre compte avec le Skype de 8H00 …
Le 25 a donc été une journée de douce farniente au lac, tout le monde étant bien fatigué de la nuit précédente.

Les photos ne sont pas encore là mais ne devrait pas tarder.

Pour le premier de l’an direction Mullaway, un spot très venteux et avec d’énormes vagues, les autres backpapers ayant été virés du lac par la police et les rangers, par la faute d’une Australienne un peu bizarre et revancharde (un Français ne lui avait pas dit qu’il partait d’une sharehouse, dingue).
Pour Julien se fut très rude, couché à 4h00 du matin pour se lever à 5h40 et aller au travail. Et oui, en Australie on travaille également le premier de l’an.
Pour Caroline la soirée a été plus tranquille, tout le monde connaît la réticence de Caroline pour cette fête.
Durant ces quelques semaines nous avons également passer deux soirées avec les Coréens qui travaillaient au même endroit que nous, et quelles soirées : la première nous avons couché tous les Coréens à minuit, sans s’en rendre compte nous avons passé 2h entre Français dans leur appart 🙂
Célian a bien failli se faire violer avant par une Coréenne.
Pour la seconde nous avons eu le droit au Karaoké, autant vous dire qu’Aurianne et Caroline était toute folle à l’idée de chanter, mais la Sangria a fait trop effet et personne ne comprenait ce qu’elles disaient.
Les coréens sont vraiment très attachants, attentionnés … On pourrait dire que ce sont les européens de l’Asie (beaucoup de ressemblance physique notamment). Trait amusant chez les Coréens, les mecs se touchent tout le temps, c’est très très « gay » mais ne leur dite surtout pas ! Julien s’est fait de super copains, notamment David, qui crie encore son nom dans le shed le matin » Juliiienn, i need juliiiiien).


En effet nous avons du partir plus vite que prévu de notre travail, du à certains épisodes fâcheux. Quelques jours après Julien se met en day off pour l’anniversaire de Paul, le Thaïlandais Australien.

Nouveau rebondissement au travail, les backpackers se soulèvent et tout le monde décide de partir du travail pour les laisser dans la merde et chacun rédige une lettre à l’attention du big boss, pour virer le manager… Un peu con car à 4 jours près nous avions déjà notre « second year visa », mais bon, ça en valait le coup.
Nous attendons dorénavant le mail du big boss pour en savoir plus sur la situation du manager, qu’on espère voit dégager pour revenir travailler ici l’année prochaine.
Nous sommes donc en vacances, s’en suit beaucoup de soirées, d’anniversaire (Paul, Auriane). Le rythme de vie change complètement.
Bon l’ambiance entre backpackers était plutôt cool, je vous laisse en juger par vous même (photos de noël en grande partie) :

Nous sommes donc sur les préparatifs du départ.

Premier grand changement, la seconde batterie est enfin installée ! Check up fait aussi, le tout pour une valeur de 1100 dollars. Pendant que le van était au garage, nous sommes allé à la bibliothèque afin d’étudier et tracer notre itinéraire. Nous avons donc tout notre itinéraire « Woolgoolga – Sydney », le reste viendra avec les copains. Nous achetons aussi les derniers équipements, livre, mini frigo etc… La dernière semaine c’est aussi celle des « au revoir ». Tous les jours, c’est le départ d’une personne, Pauline, les Coréens, Micky, Parry, Auriane… Des personnes avec qui on à partager beaucoups de bons moments et d’expériences. On a hâte de partir nous aussi, Woolgoolga se vide et ça devient triste.

Nous allons donc quitter Woolgoolga demain matins. Dans le prochain article, nous vous raconterons les débuts d’un vrai voyage, les plus belles plages, les plus beaux paysages etc…

Objectif : retour sur Sydney pour le 12 Février, pour accueillir nos amis d’Angers, avant de partir en périple vers la Tasmanie.

Kénavo.

NB : Nous avons nos 88 jours finalement pour le second visa, la boîte nous en a fait cadeau 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.