Le contraste nippon !

Posté dans : Japon, Voyage | 0

De retour et cette fois ci direction Osaka et Nara. D’un côté une ville nouvelle, avec ses quartiers clinquants (ou non comme vous le verrez), le « nouveau Japon » alors qu’à Nara vous retrouvez l’atmosphère et l’environnement du vieux Japon.

 

OSAKA

Après notre journée au Mont Fuji, le lendemain nous nous réveillons tôt. Mika nous emmène à la gare, puis nous prenons un train direction Osaka. Nous arrivons en ville en fin de matinée. Aujourd’hui pas de précipitation, nous avons peu de choses à visiter. Tant mieux la soirée fut un peu arrosée. On veut faire deux jours un peu plus cool, sans courir partout après le temps, les bus et les métros.

Aquarium d’Osaka

Première activité de la journée l’aquarium d’Osaka. Histoire de vraiment se détendre, rien de mieux qu’aller rendre visites aux SAKANA (poisson en japonais). La star de cet aquarium c’est le grand requin baleine, on n’en avait jamais vu alors pourquoi pas ? Bref les requins et les raies c’est cool, les loutres c’est trop mignon, et les méduses on reste bugué devant ! Puis on termine la visite avec un bassin où l’on peut toucher des raies. Bizarrement, elles adorent être caressées !

Balade et shopping à Osaka

L’après midi on se ballade dans le quartier, on trouve des magasins très très « kawaï » (genre que des hello kitty), puis nous allons faire une des plus grandes rues commerçantes du Japon, mais bon les magasins sont pas super. On continue à se balader, essaye de découvrir un peu plus le quotidien simple des Japonais. Assez tôt, nous nous rendons à notre hôtel. Le pire que l’on est réservé du voyage. Saori nous avait dit que ce n’était pas un quartier fréquentable. On a pas été déçu, c’est vrai que ça faisait vraiment guetto, les gens étaient très bizarres. L’hôtel aussi faisait peur, notre chambre, juste de quoi faire tenir un lit deux places. En même temps, à ce prix c’est un peu normal. Finalement une fois la porte de notre chambre fermé, on en fait notre petit lieu à nous pour se reposer, vérifier la journée de demain, travailler sur le carnet ou les photos. Le côté positif de cet hôtel, c’est qu’il est voisin de la station de métro, et ça c’est vraiment pratique.

Château et Musée D’Osaka

Le lendemain nous attaquons la journée avec le château d’Osaka ! Vraiment magnifique, il est au cœur de cette ville moderne, entouré de jardins. On visite l’extérieur, d’abords la traversé du pont, puis les murailles, les jardins, les murs du château et sa cour. A l’intérieur, c’est un musée. Le sujet principal est une célèbre bataille entre deux clans pour annexer le château. Ce n’est pas très intéressant pour nous, peu de choses sont traduites en anglais, et bien sur on ne peut pas prendre de photos. Il n’y a pas de salles qui datent de l’époque, ou bien même d’un siècle, tout est moderne. Ce que l’on apprend surtout dans les châteaux, c’est que ça brûle tout le temps, et donc ça reconstruit sans cesse ! C’est dommage, car quand on voit l’extérieur du château, on aimerait bien voir une salle, chambre, pièce d’origine. La visite terminée, nous traversons les jardins pour aller au musée d’Osaka. C’est le musée de la ville. Toute l’histoire, de sa création à aujourd’hui est décrite dans ce musée. A l’aide de grandes maquettes, d’objets, de reconstitutions, on découvre l’Osaka de toutes les différentes périodes du Japon. C’est vraiment bien fait, et tout est traduit en anglais. Le musée étant dans une tour, elle nous offre une vue magnifique sur le château et ses jardins, ceci à chaque étage, pour un point de vue différents.

Le Nouveau Monde

L’après midi, nous enchaînons les visites de différents sanctuaires, puis d’un quartier très connu à Osaka. Le quartier Shinsekaï, dont la traduction est « le nouveau monde ». Il a été aménagé en 1912 et s’inspire des villes de New York et Paris. Le quartier croule sous les enseignes gigantesques des restaurants, nos yeux sont noyés dans un mélange de calligraphies, de couleurs, de lumières. On ne sait plus ou regarder. Le petit plus de cet endroit, c’est le gros poisson de papier (surement une lanterne) qui pend à la jonction des rues. Ce quartier se compose presque uniquement de restaurants. Nous restons une heure à nous balader. La nuit tombante, nous arrivons à Osaka Station, faire du shopping dans des grandes tours. Par chance, on tombe sur une énorme boutique d’objets Ghibli. C’est horrible, on veut tout acheter, il y a de tout !! Si bien qu’a la fin, on en ressort bredouille, impossible de faire un choix ! Nous rentrons à l’hôtel, préparer notre journée de demain.

Osaka nous laisse un souvenir plutôt moyen, une journée aurait suffit, et nous aurais permis de rester plus longtemps à la prochaine destination, Nara.

 

Nara

Après une petite heure de train, nous arrivons à Nara, connue pour avoir de magnifiques sanctuaires, dont la plus grande construction en bois du monde, et des daims dans toute la ville. La ville n’est pas très grande, on peut tout faire à pied. On se ballade, de rues en rues, de sanctuaires en sanctuaires, de pause « daims » en pause « daims ». On peut acheter des gâteaux pour nourrir les daims, qui font partie intégrante de la ville, ils sont partout.

Sanctuaire Todaï-ji

Nous prenons la route pour le sanctuaire le plus connu, le Todaï-ji. Nous passons une première grande porte en bois, qui donne ensuite accès à un autre portail, celui du Todaï-ji. A l’intérieur, un temple de bois immense ! Magnifique ! Plus on se rapproche, plus on se rend compte de sa taille. A l’intérieur, trois grandes statues de bouddha trône au milieu de l’édifice. Le bouddha centrale mesure 18 mètre de hauteur, c’est colossale ! Sur les côtés, les deux autres statues sont plus petites. La taille du grand bouddha aide à mieux se rendre compte de la taille du temple. Bref c’est beau, grand et impressionnant !

Après la visite du temple, nous allons nous balader dans la forêt qui est ponctuée de centaines de lanternes de pierres, de sanctuaires et bien sur de daims. Dans un des temples, nous assistons quelques minutes à une messe. C’est la première fois que l’on peut observer des moines dans leurs habits d’apparats. Une fois sortis de la forêt, nous allons nous promener dans les vieux quartiers de la ville, puis nous retournons au centre ville. Caroline veut absolument faire du shopping à Nara car c’est un endroit ou l’on peut trouver des kimonos et des yukatas (kimono d’été en coton). Après quelques magasins sans succès, nous trouvons chacun un yukata et un obi (ceinture).

Bar à Hiboux

Dernier petit plaisir de la journée, absolument pas prévue, un bar à hiboux. On peut y rester une heure, consommer des boissons, caresser et observer différents espèces de hiboux. C’est vraiment drôle, on y passe un bon moment.

Grand luxe au Ryokan New Wakasa 🙂

 

 

Enfin c’est l’heure d’aller à notre hôtel. C’est notre réservation la plus chère, 350$ la nuit ! Une chambre double avec lit futon (par terre), un petit salon, mais surtout, un onsen (terme japonais) inclus dans l’hôtel. On est très bien reçu (on n’a pas l’habitude), on à même des petits cadeaux offerts pas l’hôtel, (ne vous emballez pas, une paire de chaussette japonaise dans un joli pochon).

 

 

 

Après avoir pris nos quartiers, nous allons dans les rues voisines essayer de trouver un restaurant. On a peu de choix, un seul en fait, ce n’est pas du tout commerçant dans cette partie de la ville. Un restaurant qui semble assez luxueux ! Nous avons eu droit à un merveilleux repas typiquement Japonais, rien que de voir arriver le plateau c’était génial.

Au Japon, un menu, c’est pleins pleins pleins de petits bols, coupelles, assiettes. C’est pleins de différentes nourriture à grignoter. Dans nos menu, du riz, de la soupe miso, des tempuras, du poissons, des trucs (oui impossible de savoir ce que c’est) !

Une fois rentré à l’hôtel, c’est l’heure de tester le onsen. Dans ces bains, il faut être nu et bien souvent, les hommes et les femmes sont séparés. Chacun, nous allons entré dans nos onsen respectifs, qui sont exactement les mêmes. Tout d’abords une pièce pour se dévêtir, avec des miroirs, des rangements en osiers, des serviettes etc…Puis première pièce d’eau, la douche. On l’a prend assis sur un tabouret, face à un miroir. Tout est à disposition, savon, shampoing, après shampoing, lotion etc… Une fois que l’on est bien lavé, il y a les bains. Dans ce onsen, il y a que deux bassins, un très très chaud qui ressemble à une mini piscine de pierre, un autre à 38 degrés dans une magnifique grande baignoire sombre en pierre.

Par chance, dans chacun de nos onsens il n’y a personne, on est seul ! On en profite donc pleinement pendant une bonne demi-heure. Après ça, on se sent tellement bien, détendue ! Déjà; nous sommes triste de savoir que nous partirons demain matin. Nara nous a comblé âme et corps ! Nous serions bien resté une journée de plus !

Désolé, très peu de photos de l’hôtel, nous en avons profité un maximum et donc complètement omis de prendre des photos.

Au prochain article nous vous donnons rendez-vous à Kyoto où nous avons retrouvé Hidéo, un japonais addict au riz, rencontré en Australie.

Kénavo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.