Home » Voyage » Océanie » Australie » Roadtrip » Bay of Fires et National Park

Bay of Fires et National Park

Nous revoilà !

Reprenons à partir du 4 mai après ce petit aparté visite des environs d’Hobart.

Nous partons dès 9h du matin, pour commencer cette journée au Mont Wellington. C’est une montagne, un pic rocheux juste au dessus d’Hobart. On se dit qu’il va y avoir une incroyable vue. On s’y dirige, par chance la route est juste super, pas difficile pour le van. La surprise, c’est la neige ! Il y a de la neige sur les hauteurs, ça fait bizarre. Une fois en hauteur, tout est blanc, il neige, et il fait bien froid. Pour la vue, c’est foutu, c’est tout gris. On y reste pas plus de 10 min, Julien n’est vraiment pas programmé pour ce genre de température. On aura tout de même pu voir un Australien avec un short, des chaussettes et sa planche de snow … bonne chance mec, il n’y a que des cailloux !

On redescend et cette fois direction, Mount Field National Park. C’est un très bel endroit, il y a de belles cascades. On achète donc ENFIN un pass pour les National Park en Tasmanie. On fait une ballade de deux heures et demi, vraiment génial. Nous sommes plongée dans une fôret biiien humide, avec de grandes cascades, des arbres très hauts, des fougères géantes et des milliers de champignons de toutes les sortes. Caroline est toute folle, les champignons, ça la fait kiffer, c’est magique !

On passe notre temps à rechercher tous les champignons, et les prendre en photos. On pourrait penser que Phyllida Augirolle, dans Harry Potter est venu dans cette forêt pour écrire le livre  » Milles herbes et champignons magiques ». Les dernières minutes, la forêt change, il y a eu des incendies. Les arbres sont noirs, complètement carbonisé, ceux qui ont survécu aux flammes perdent leurs feuilles rousses. Le tout donne un très beau contraste.

Une forêt comme ça c’est très beau ! Enfin nous repartons, nous roulons un demi heure, jusqu’à la tombé de la nuit. On essaie de s’avancer un maximum dans l’itinéraire si possible.

Le lendemain, nous sommes le 5 mai, et le 5 mai c’est notre anniversaire, 6 ans de couple déjà ! Après on se méfie, il arrive toujours des problèmes avec le van un jour d’anniversaire. Nous partons tôt, avant 8h, et nous arrivons à Tribunna. On peut y prendre le ferry pour Maria Island. Manque de chance aujourd’hui il n’y a pas de ferry. C’est 35 dollars l’allée retour par personne puis 25 dollars la location de vélo sur l’île par personne. Il n’y a pas de voiture. On trouve ça un peu cher. On décide de continuer notre itinéraire, on pourra toujours y revenir le lendemain. Nous arrivons alors à Bicheno, c’est une super belle plage, il y a des « blowholes » à voir. On se ballade à plusieurs endroits.

Puis viens le moment d’aller charger le van en gaz, dans une station…qui ne fait plus de gaz. Là, c’est la mouise total ! On a pas assez de gaz pour la prochaine ville. On décide donc de tenter de passer en fuel puisque l’on peut. Rien à faire ça ne démarre pas. On appelle le garage de Lylidale dans le victoria qui avait fait la manip, on demande conseil mais rien à faire. On repart donc pour..un garaaage ! Le verdict tombe, c’est la pompe à fuel qui ne fonctionne pas. Il aurait fallu l’entretenir pendant que l’on roulait en LPG, genre switcher une fois par semaine. Dommage que le garage précédent ne nous l’ai pas précisé. Nous passons donc encore un « agréable » anniversaire à rester bloqué dans un garage, à stresser sur combien de temps nous allons être bloqué, combien ça va encooore nous coûter. Le résultat, il faudrait commander la pièce, attendre lundi prochain, et ça pourrait coûter maximum 400 dollars. Caroline à donc très envie d’aller péter la gueule à la station service qui mentionnait vendre du LPG sur internet. On décide d’attendre, on se dit qu’on pourrait tenter le tout pour le tout, essayer de rouler jusqu’à St Helens avec de la chance,ou au pire, tomber en panne sur la route et appeler l’assurance. On part se coucher, près de la plage. Le vent souffle terriblement fort cette nuit là.

Le lendemain, dès l’aube on prend la route. C’est donc 1h de route, 70 km de forte tension et de stress ! Au bout d’une demi heure, le voyant rouge s’allume, ça y est on est dans le caca. Mais minutes après minutes, bornes après bornes on se dit qu’on peut y arriver. Nous arrivons donc à St Helens le réservoir quasi ultra vide, et nous arrêtons avec une joie immense dans la station service (qui, appelé préalablement, vend bien du LPG). C’est tout heureux que l’on rempli Rambo et que l’on débourse 40 dollars de plein. Quel soulagement ! On l’a fait ! Après ça, une bonne douche chaude sur le port et nous voilà paré pour la journée.

Nous nous rendons à Binalong Bay, qui fait parti de l’ensemble de Bay of Fires, un bijou de Tasmanie. La curiosité ici, ce sont les rochers couleurs oranges, ça rend avec l’eau turquoise un magnifique contraste. Dommage qu’on se ne soit pas l’été pour aller piquer une tête, mais au moins y a personne c’est très tranquille.

On visite plusieurs plages de la baie, le sable est très blanc et l’eau turquoise et limpide. Ce qui est génial c’est que l’on peut camper gratuitement partout. Tout le littoral est aménagé (mais de façon naturelle), il y a, perdu dans les bosquets et les arbres, pleins de petits emplacements qui sont face à la plage. Juste magnifique et génial !

 

Après les paysages de cartes postales, nous nous enfonçons de l’autre côté, dans les collines à la recherche d’une grande cascade. Sur le chemin, le paysage est très vallonné et vert, on se croirait dans la Comté ! Pour accéder à la cascade il n’y a que 15 min de marche. La cascade est magnifique, l’une des plus belle que l’on est vue. Enfin après cela il est déjà 15 h et temps de repartir. La nuit tombe dans deux heures.

Voilà, on espère que vous en avez pris plein la vue … mais le meilleure reste à venir avec le National Park de Freycinet et la Wineglass Bay !

Mais ça, ce sera pour le prochain article, un peu de patience donc.

Kénavo !

  1. Ozh
    | Répondre

    Jolies photos, mais surtout, joli nom de domaine 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.